top of page
Rechercher
  • aureliecarod

La sophrologie pour aider à s'extraire des addictions

Les addictions peuvent prendre de nombreux visages. Elles touchent plusieurs millions de Français. Elles se caractérisent par une dépendance à une substance ou une activité avec des conséquences nocives. La sophrologie peut vous aider à freiner ces comportements pulsionnels.


Une multiplicité de types d'addictions


Une addiction est une pathologie cérébrale. Selon l'Inserm, elle repose sur la consommation répétée d'une substance (drogues, alcool, tabac, etc.) ou la pratique anormalement excessive d'une activité (jeux, achat compulsif, sexe, etc.). Ce comportement conduit à des troubles pouvant être dangereux pour la personne concernée:

  • une modification de l'équilibre émotionnel,

  • une perte de contrôle du niveau de consommation/pratique,

  • des troubles d'ordre médical,

  • des perturbations au niveau de la vie personnelle, professionnelle et sociale.

Les addictions rencontrées le plus souvent sont celles liées aux produits psychoactifs réglementés comme par exemple l'alcool, le tabac, ou détournés de leur usage comme les médicaments, les colles, etc. ou illicites (cocaïne, cannabis, etc.). Ces prises occasionnent dans l'immédiat des effets plus ou moins importants sur l'humeur, les perceptions, le comportement. Elles peuvent entraîner un risque de dépendance de rapidité variable.



Des conséquences diverses et néfastes


Une addiction engendre de différents types de conséquences dont l’issue peut être sévère, voire tragique.

  1. Premières conséquences: elles sont spécifiques de l’addiction et sont immédiates telles l'euphorie, la perte de contrôle, la diminution du stress, la désinhibition. Dans un second temps, on retrouve des symptômes liés à l’exposition chronique et répétée, associés aux phénomènes de tolérance et de sevrage.

  2. Secondes conséquences: elle sont d’ordre comportemental. L'addiction quelle qu'elle soit, va envahir progressivement la vie quotidienne de la personne dépendante et peut avoir des conséquences néfastes sur sa vie familiale, sociale et professionnelle. La personne peut ainsi connaître l'isolement, la marginalisation, la perte de son emploi, etc.

  3. Sur le long terme, elles ont des conséquences médicales, psychologiques et psychiatriques comme la modification de caractère (troubles de la mémoire, de la concentration, etc.), troubles de l'humeur (anxiété) mais aussi certains problèmes liés à certaines addictions (risques cardio-vasculaires, cancers, troubles psychiatriques, etc.).



La sophrologie comme aide aux personnes dépendantes


La sophrologie est un soin support aux addictions. Les personnes dépendantes nécessitent souvent une prise en charge sur différents plans : traitements médicamenteux, prise en charge psychologique et accompagnement social. En parallèle, cette méthode aide les personnes dépendantes à conforter leur motivation à se sevrer et à sortir de leurs comportements délétères, à reprendre confiance en eux, à s'estimer, etc.


Je suis Aurélie TATONI-CAROD, sophrologue à Nyons. Je suis diplômée et certifiée RNCP. Je vous aide à retrouver des comportements adaptés en lien avec vos autres suivis (psychologiques, médicaux), vous accompagne dans votre processus de sevrage, à améliorer votre quotidien, à éviter les rechutes. Je suis à votre écoute et vous propose des accompagnements personnalisés et adaptés à vos besoins. Je vous accueille à mon cabinet à Nyons, par visioconférence ou me déplace pour être à vos côtés.

Vous souffrez addictions ou l'un de vos proches en souffre, vous êtes médecin ? Contactez-moi pour plus de renseignements.




Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page